Bien-être des animaux

animal-hero.jpg

Nous ne testons aucun produit ou ingrédient sur les animaux dans le cadre de la création de nos produits d'hygiène personnelle ou cosmétiques.

Johnson & Johnson attache de l'importance au bien-être des animaux et, par conséquent, notre activité Santé des consommateurs n'effectue pas de tests sur les animaux dans le cadre de la recherche ou du développement de nos produits cosmétiques. La sécurité est notre première priorité et nous savons qu'il est possible de démontrer que les cosmétiques et les produits d'hygiène personnelle sont sûrs sans mettre en danger le bien-être des animaux. Notre promesse en la matière remonte à plusieurs décennies. En effet, les scientifiques Johnson & Johnson ont été parmi les premiers à remplacer les tests d'irritation oculaire effectués sur les animaux, ce qui a mené à la création de notre shampoing JOHNSON'S® NO MORE TEARS®.

Nous investissons dans des actions scientifiques et de sensibilisation pour éliminer les tests de produits cosmétiques sur les animaux dans le monde entier

Malheureusement, certains pays exigent encore des données provenant de tests sur les animaux pour autoriser la vente de nouveaux produits cosmétiques. C'est pourquoi nous collaborons activement avec des centres de recherche et des organismes d'information et d'éducation afin de développer d'autres méthodes de tests.  La plupart des organismes de réglementation publics du monde entier acceptent la validité des données ne provenant pas de tests de produits cosmétiques sur les animaux. Cependant, certains continuent de penser que les tests sur les animaux sont nécessaires et bien supérieurs en termes de sécurité. Dans ces cas, nous collaborons avec des législateurs, des responsables politiques, des organismes scientifiques et industriels du monde entier pour faire accepter à plus grande échelle les solutions de substitution aux tests sur les animaux, ainsi que des politiques publiques qui réduisent ou éliminent complètement ces tests. Notamment :

  • Au cours des 21 dernières années, plus de 1 000 scientifiques et membres d'organismes de régulation ont été formés par l'Institute for In Vitro Sciences (IIVS), un laboratoire de tests de sécurité sans animaux qui forme des professionnels aux méthodes de tests qui n'impliquent pas les animaux. Johnson & Johnson en est un commanditaire fondateur. Cela comprend plus de 200 scientifiques chinois au cours des 5 dernières années seulement.
  • Johnson & Johnson soutient depuis longtemps le Johns Hopkins Center for Alternatives to Animal Testing (CAAT), qui est doté d'une mission similaire : créer et valider des solutions de substitution aux tests sur les animaux et dispenser une formation sur ces méthodes.
  • Johnson & Johnson est membre de l'European Partnership for Alternative Approaches to Animal Testing (EPAA).

Des progrès sont réalisés et nous contribuons à donner l'exemple

La bonne nouvelle, c'est que les efforts visant à éliminer les tests de produits cosmétiques sur les animaux portent leurs fruits. Nous sommes encouragés par les récentes réformes réglementaires et continuons de défendre l'acceptation des données d'origine non animale pour les produits cosmétiques au niveau mondial. Plus précisément, les réformes introduites récemment en Chine permettent de réduire de manière importante la catégorie des produits cosmétiques pour lesquels des tests sur les animaux sont requis. En outre, Johnson & Johnson Consumer Health a joué un rôle déterminant dans le développement de normes industrielles afin de contribuer aux interdictions législatives portant sur les tests de produits cosmétiques sur les animaux au niveau mondial. Il s'agit là de développements importants, mais il reste encore beaucoup à faire. Nous sommes déterminés à faire partie de la solution.