Passer au contenu principal

Vous êtes ici

Johnson & Johnson Consumer - Ingrédients des protections solaires
Filtres solaires

Pourquoi les écrans solaires sont une protection solaire incontournable

Chaque jour, environ 9 500 Américains reçoivent un diagnostic de cancer de la peau, ce qui représente près de 3,5 million de personnes par an. Selon les dermatologues, un seul coup de soleil important peut doubler le risque de contracter une forme de cancer de la peau. Selon l'Organisation mondiale de la Santé, les experts estiment que 4 cas de cancer de la peau sur 5 sont évitables.  Les professionnels de la santé et les autorités de régulation du monde entier assurent que l'utilisation d'écrans solaires sûrs est un élément essentiel contre les effets nocifs du soleil et pour la prévention des cancers de la peau.

C'est pourquoi il est essentiel d'utiliser les meilleurs filtres solaires, qui offrent une protection optimale contre les dangers des rayons ultraviolets (UV). En utilisant un ensemble varié d'ingrédients qui protègent du soleil, comme l'avobenzone, l'octocrylène et l'oxybenzone, Johnson & Johnson Family of Consumer Companies formule des écrans solaires efficaces, qui apportent une meilleure protection solaire. Nous utilisons aussi des filtres minéraux comme le dioxyde de titane et le dioxyde de zinc.

Connaissiez-vous ces données sur la protection solaire ?

  • Les ingrédients actifs des écrans solaires qui empêchent les rayons UV de traverser la peau sont des filtres.
  • Tous les écrans solaires ne se valent pas. Certains filtres protègent contre les rayons UVA, qui pénètrent dans la peau en profondeur et sont à l'origine de dommages à long terme de la peau, tandis que d'autres protègent contre les UVB, qui provoquent les coups de soleil. Peu de filtres protègent à la fois contre les UVA et les UVB.
  • Comme chaque ingrédient d'une protection solaire a un objectif différent, il est important de comprendre que chaque filtre a sa propre valeur, créant les meilleures solutions pour une protection solaire optimale.
Filtres UVA Filtres UVB Filtres UVA + UVB
  • Avobenzone
  • Diethylamino
    Hydroxybenzoyl
    Hexyl
    Benzoate*
  • Disodium
    Phényl
    Dibenzimidazole
    Tetrasulfonate*
  • Homosalate
  • Octisalate
  • Octinoxate
  • Octocrylène
  • Ensulizole
  • Octyl
    Triazone*
  • Ethylhexyl
    Triazone*
  • Oxybenzone
  • Bis-
    Ethylhexyloxyphénol
    Méthoxyphényl
    Triazine*
  • Méthylène Bis-
    Benzotriazolyl
    Tétraméthylbutylphénol*
  • Tris-Biphényl Triazine*
  • Dioxyde de titane
  • Oxyde de zinc

*Pas encore approuvé par la FDA

Sécurité des gens et préservation de l'environnement

Pour nous, chez Johnson & Johnson Family of Consumer Companies, rien n'est plus important que la sécurité. Récemment, certains filtres solaires ont été mis en cause. Des préoccupations concernant les effets de l'oxybenzone sur les récifs coralliens sont à l'origine de la circulation d'informations fausses sur l'innocuité de nombreux écrans solaires dans l'environnement marin. Cette circulation d'informations fausses a d'importantes conséquences, menant à des actions qui limitent l'accès des consommateurs à la protection solaire et pourrait éventuellement augmenter le risque de cancers de la peau dus au soleil. En fait, il n'y a pas d'étude crédible qui démontre un lien entre les écrans solaires et le blanchiment corallien. Selon des experts environnementaux du monde entier, le changement climatique mondial, l'acidification des océans et les pratiques de pêche non durables sont responsables du blanchiment des coraux.  De plus, le Programme national de toxicologie du Département américain de la santé et des services aux personnes confirme que l'oxybenzone n'a pas d'effet hormonal connu.

Les recherches scientifiques et des décennies d'usage sûr de l'oxybenzone comme filtre anti-UV confirment l'innocuité de cette substance. C'est l'ingrédient le plus étudié des protections solaires, approuvé par la FDA et de nombreuses autres autorités sanitaires partout dans le monde. Ces autorités sanitaires le considèrent comme un ingrédient sûr et efficace pour une protection à large spectre contre les UV. L'oxybenzone est le seul ingrédient aux États-Unis qui nous permette de formuler des écrans solaires à indice de protection élevée, comme l'indice 100, qui offre une meilleure protection à large spectre contre les UVA et UVB. Ces rayons sont à l'origine d'un vieillissement prématuré de la peau, de rides et ridules et peuvent provoquer des cancers de la peau. C'est pourquoi nous réaffirmons la sécurité des ingrédients de nos protections solaires, dont l'oxybenzone, et l'importance d'écrans solaires ayant un indice de protection élevé.5

Une étude récente dans le Journal of the American Academy of Dermatology vient confirmer les bienfaits concrets des écrans solaires à indice de protection élevé. Cette étude essentielle est la plus vaste étude publiée et revue par des pairs qui compare les bienfaits des écrans solaires à indice de protection élevé en conditions réelles. Cette étude montre qu'une protection solaire indice 100+ à large spectre est significativement plus efficace dans la protection contre les coups de soleil qu'une protection solaire indice 50+ à large spectre.6

Protéger la santé
Johnson & Johnson s'engage à créer des produits sûrs pour les personnes et l'environnement. Nous respectons un procédé strict d'assurance sécurité pour chaque produit que nous fabriquons. Nous faisons figure de leader en soins solaires, et à ce titre nous aidons les gens du monde entier à comprendre et à respecter le pouvoir du soleil, qui est à la fois le centre de notre univers, mais aussi la plus grande cause environnementale de vieillissement prématuré et de cancer de la peau évitable. Nous sommes responsables de la santé de nos consommateurs et de nos communautés, et nous travaillons constamment au développement d'un éventail de soins solaires qui protègent la santé publique.

  • 1 Académie américaine de dermatologie (AAD), Cancer de la peau, disponible à l'adresse : https://www.aad.org/media/stats/conditions/skin-cancer

  • 2 Organisation mondiale de la Santé (OMS), Rayonnement ultraviolet (UV), disponible à l'adresse : http://www.who.int/uv/sun_protection/fr/

  • 3 Programme de conservation des récifs coralliens de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), Menaces pour les récifs coralliens, disponible à l'adresse : https://coralreef.noaa.gov/issues/welcome.html

  • 3 PeerJ, Article « Patterns of bleaching and mortality following widespread warming events in 2014 and 2015 at the Hanauma Bay Nature Preserve, Hawai'i », disponible à l'adresse : https://peerj.com/articles/3355/?utm_source=TrendMD&utm_campaign=PeerJ_TrendMD_0&utm_medium=TrendMD

  • 3 Société américaine de météorologie (AMS), Article « A Climate Services Perspective on Two Significant Climate and Weather Events in Australia », disponible à l'adresse : https://ams.confex.com/ams/97Annual/videogateway.cgi/id/36418?recordingid=36418&uniqueid=Paper312862&entry_password=598657

  • 4 Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA), Article « Part 352 -- Sunscreen Drug Products For Over-The-Counter Human Use », disponible à l'adresse : https://www.accessdata.fda.gov/scripts/cdrh/cfdocs/cfcfr/CFRSearch.cfm?fr=352.50

  • 4 Programme national de toxicologie (NTP), Article « Testing Status of 2-Ethylhexyl 2-cyano-3,3-diphenylacrylate M20247 », disponible à l'adresse : https://ntp.niehs.nih.gov/testing/status/agents/ts-m20247.html

  • 5 Johnson & Johnson, Article « New Study Finds That, Yes, High SPF Sunscreen Is Better at Protecting Your Skin », disponible à l'adresse : https://www.jnj.com/health-and-wellness/is-higher-spf-sunscreen-better-results-of-spf-100-vs-spf-50-research

  • 6 Journal de l'Académie américaine de dermatologie, Article « SPF 100+ sunscreen is more protective against sunburn than SPF 50+ in actual use: Results of a randomized, double-blind, split-face, natural sunlight exposure clinical trial », disponible à l'adresse : https://www.jaad.org/article/S0190-9622(17)32908-0/fulltext